Cabinet Dentaire Felix Poulat | Tél : 04 76 87 98 40

Conseils - Post opératoires

Post opératoires

Vous trouverez ci dessous les consignes post-opératoires. Elles sont utiles pour votre confort mais surtout très importantes pour la réussite et la suite de vos traitements dentaires.

1. Sensibilité
Après toute intervention, il est logique de ressentir quelque chose. Pour supprimer toute sensation, il faut prendre le ou les médicaments prescrits et renouveler cette prise si nécessaire sans dépasser la dose journalière recommandée.

2. Cicatrisation
Un saignement discret qui teinte la salive est possible le 1er jour. Si cela persiste, comprimez l’endroit intéressé avec une petite compresse sèche sans interruption pendant 15 minutes. Renouvelez cette opération 2 ou 3 fois si nécessaire. En cas de besoin ne pas hésiter à contacter le cabinet.

3. Autre manifestation
Votre joue peut augmenter de volume : afin d’éviter ce phénomène, il faut éviter la chaleur.
Appliquer dès les premières heures une poche de glace sur la joue du coté intéressé et renouveler cette application par période de 20 minutes 3 à 4 fois le jour de l’intervention et le lendemain. Si vous vous allongez, ayez toujours la tête plus haute que les pieds (coussin sous la nuque).

4. Bains de bouche
Se brosser les dents avec une brosse 7/100ème en évitant la zone opérée et sans rincer abondamment. Faire un bain de bouche statique après chaque repas.

5. Alimentation
Alimentation froide le 1er jour, puis tiède les 2ème et 3ème jours.

6. Médicament
Prenez les médicaments prescrits à la dose recommandée et pendant la période notée sur l’ordonnance, sans l’écourter même si vous vous sentez bien.

Les prothèses provisoires ont plusieurs rôles :
- un rôle esthétique,
- un maintien de la position de la dent,
- éviter les tassement alimentaires,
- préparation de la gencive à l’empreinte,
- test esthétique et de confort pour la prothèse définitive...

Ces éléments ont plus ou moins d’importance en fonction de la date de votre prochain rendez-vous et de l’étape du traitement à laquelle vous êtes.

Sensibilité :
Sur dents vivantes, les provisoires vont protéger les dents du chaud / froid / sucré / acide etc..
En cas de perte de la provisoire ou d’un descellement partiel, ces sensations désagréables seront exacerbées et il est important de replacer la provisoire afin de ne pas pérenniser l’inflammation pulpaire.

Dans tous les cas, ces provisoires sont des dents en résines faites pour être retirées facilement, les chewing-gum ont tendance à coller dessus et il est proscrit de manger des choses trop collantes ou de forcer sur des aliments très durs.

Il est fréquent que de nouveaux appareils provoquent des blessures de la muqueuse et souvent plusieurs séances de réglages sont nécessaires.
Si c’est votre cas, il est conseillé de ne pas trop porter l’appareil pour éviter que des lésions trop importantes n’apparaissent.
Cependant, il est également conseillé de porter l’appareil un minimum pour que votre dentiste puisse voir les lésions et procéder aux réglages correspondants.

Une sensation de gêne légère est normale et passagère. La forme n’est peut-être pas tout à fait identique à votre dent provisoire. Un peu de temps est nécessaire pour que la langue retrouve sa place.

Une sensation de cognement est normal également et en lien avec le fait que vous vous êtes habitué au contact moins dur de la dent provisoire pendant plusieurs semaines.

Toutes ces gênes doivent êtres légères et céder après quelques heures. Leur persistance est anormale et nécessite un rendez-vous au plus tôt chez votre dentiste.

Les concrétions calcaires plus ou moins importantes qui étaient entre vos dents sont responsables d’irritations de la gencive et il est nécessaire de les enlever régulièrement.
Cette couche déposée sur vos racines peut jouer un certain rôle isolant au chaud et froid d’où une augmentation de ces sensibilités après le détartrage.
De plus, la suppression de ce facteur, irritant pour la gencive, permet de faire "dégonfler" la gencive, et des espaces entre les dents plus importants peuvent apparaitre.
C’est un signe positif de diminution de l’inflammation gingivale.

N’attendez pas que le tartre s’accumule, venez faire détartrer régulièrement vos dents en fonction de vos besoins.

Certains ont besoin de 2 à 3 détartrage par an alors que d’autres n’en ont jamais besoin...

Il est recommandé de ne pas fumer ou consommer de café et de thé pendant les 6 heures qui suivent le détartrage.

Pourquoi ?
Après ce soin, la surface de vos dents est poreuse et absorbe littéralement les colorants, la cuticule (sorte de vernis naturel) se reforme passé ce délais.

L’eau oxygénée utilisée pour le blanchiment est un produit irritant, si des brûlures de la gencive apparaissent, c’est qu’il y avait trop de produit dans la gouttière et que le produit a débordé sur la gencive.
Une sensibilité des dents aux stimulis peut apparaitre, si ces stimulis sont douloureux c’est que le produit est trop concentré pour vous ou que le temps d’exposition a été trop long. Diminuez ou arrêtez l’éclaircissement en fonction des symptômes et reparlez-en à votre dentiste lors des visites de contrôle.

Question fréquentes :

- Quelle conduite dois-je tenir en matière d’alimentation ?
Les produits colorants comme le café, le thé, le tabac, le safran ou les tanins du vin sont de puissants colorants, vous pouvez en consommer pendant toute la durée du traitement et cela ne gêne pas le traitement cependant si vous êtes un consommateur régulier de ces colorants, les résultats seront bien moins durables.
C’est peut-être une bonne occasion pour arrêter de fumer ?

Le nettoyage du contenu canalaire de votre dent a nécessité une préparation mécanique et chimique agressive dans le but de désinfecter votre dent. Les gestes et les produits utilisés peuvent être irritants pour les tissus environnant la dent.
Il est donc fréquent qu’une douleur apparaisse à la suite du traitement et notamment lors de la pression sur cette dent.
Cette douleur est normale et doit passer après quelques jours. En attendant, vous pouvez suivre la prescription antalgique faite par votre dentiste.
Si une douleur importante persiste plusieurs jours après, consultez votre chirurgien-dentiste.

Questions fréquentes

- Est-ce que je peux manger dessus ?
Il faut attendre une heure que le pansement durcisse complètement.

- Que faire si le pansement tombe ?
Le but du traitement a été de nettoyer l’intérieur du canal. Si vous restez trop longtemps sans pansement, il y de fortes chances que le canal soit de nouveau colonisé par des bactéries et donc à nettoyer à nouveau.
Si vous perdez le pansement, il vaut mieux prendre rapidement rendez-vous pour en replacer un, même si il n’y a pas de risque immédiat.

Pour une cicatrisation optimale, le caillot de sang qui s’est formé doit rester en place pour protéger l’os sous-jacent.

Si le caillot se détache, des aliments et des bactéries vont venir se loger dans la cavité et provoquer une infection après quelques jours.

Vous devez être prudent(e), pour éviter cela :
- évitez tout les aliments chauds et préférez le froid qui permet également de diminuer l’œdème,
- éviter des bains de bouches violents, les gargarismes et le brossage sur cette zone pendant 48h pour éviter de détacher le caillot.

Il est recommandé de prendre les médicaments pour la douleur qui ont été prescrits avant que l’anesthésie ne se dissipe. Une fois que la douleur est installée, elle est plus résistante aux antalgiques. Prenez les cachets systématiquement toutes les 4 heures pendant 24 heures, puis en fonction de la douleur les jours suivants, sans dépasser la dose recommandée.

Une reprise de la douleur 72h après l’extraction est signe d’une infection du site de l’extraction et nécessite un rendez-vous chez votre dentiste.

Un léger saignement peut apparaitre dans les heures qui suivent l’extraction lorsque l’anesthésie se dissipe. Un saignement plus important est anormal. Pour arrêter l’hémorragie, il faut serrer sur une compresse pendant 10 min sans interruption. En cas de persistance du saignement, contactez votre dentiste.

1. Hygiène buccale :
Évitez le brossage de la zone opérée pendant les 4 ou 5 premiers jours et ne faites que les bains de bouche prescrits.
Puis commencez un brossage léger avec la brosse à dents souple prescrite, jusqu’à la dépose des fils de suture.

2. Alimentation :
Mangez des aliments nourrissants mais mous, comme des œufs, de la viande hachée, des pâtes, de la purée, des fromages, des compotes.
Évitez les aliments et les liquides trop chauds, acidulés et pimentés.

3. Plaque palatine :
Elle permet de protéger le site du palais pour favoriser la cicatrisation et diminuer la douleur par contact permanent de la langue et des aliments. Elle ne doit pas être enlevée pendant les 24 premières heures qui suivent l’intervention.
Ensuite pour la nettoyer, faites tremper la plaque 1/4 d’heure dans du bain de bouche en la brossant, portez à nouveau la plaque pendant 24 heures. Enfin, vous la porterez si vous en ressentez le besoin.

4. Œdème :
Une intervention de chirurgie buccale peut entraîner une tuméfaction (gonflement de la joue ou de la lèvre) plus ou moins importante. C’est une réaction normale de l’organisme. Pour limiter l’œdème, vous pouvez appliquer une poche de glace (ou des glaçons enveloppés dans un linge)

5. Léger saignement
Un saignement peut se manifester pendant les 24 premières heures. Vous pouvez comprimer la zone hémorragique avec une compresse stérile pendant 10 minutes. N’hésitez pas à joindre le cabinet en cas de doute.

6. Douleur
La douleur suite à l’intervention est traitée par les médicaments qui vous sont prescrits. Si la prescription s’avère insuffisante ou si vous souffrez plus de 48 heures, appelez le cabinet.

Le nettoyage de la carie, le séchage ou l’utilisation de colle nécessaire à l’adhésion du matériaux en résine qui comble la cavité de la carie sont autant de sources d’irritations possibles pour le nerf de votre dent.
Normalement votre pulpe dentaire possède des capacités de cicatrisation lui permettant de s’isoler et de se mettre à distance de la zone atteinte. Toutefois ce processus est très long.
Ainsi une sensibilité au chaud/froid apparue après le traitement de la carie va diminuer progressivement.
Toutefois ces sensibilités doivent être légères et une douleur excessive est le signe d’une irritation pulpaire anormale et un nouveau rendez-vous chez votre dentiste est vivement recommandé.

Questions fréquentes
- Est ce que je peux manger dessus tout de suite ?
Oui, les résines utilisées durcissent complètement pendant la durée de l’acte.

- Est ce qu’une dent soignée peut se carier une seconde fois ?
Oui, le joint entre la dent et la résine peut s’infiltrer avec le temps. C’est pourquoi il est nécessaire de réaliser régulièrement des radios pour détecter précocement ces reprises de caries et éviter un délabrement de plus en plus important de la dent.